Voir les sourires et la joie des enfants, heureux d’avoir leur place au sein de tous les coureurs malgré leur handicap, de se dépasser sur de magnifiques épreuves de course à pied. Voilà l’unique but de l’association, notre façon de militer pour le "bien vivre ensemble" grâce à un formidable vecteur : la "joëlette".

Brezou'hard Trail du Val d'Argent - Alsace

Écrit par L'Alsace le . Publié dans Les Alsaciens

La Brezou'hard devient un classique des Dunes d'Espoir Alsace. Un superbe tracé au coeur du Val d'Argent pour faire étinceler les étoiles dans les yeux de nos pilotes. Mathis est aux commandes et nous livre son "ressenti" !

 

 

 

Coucou, c’est Mathis !

 

J’ai 13 ans et j’ai une myopathie.

Aujourd’hui dimanche 06 mai 2018, je fais le trail de la Brézou’hard avec les Dunes d’Espoir !

Courir et m’exprimer, ce n’est pas vraiment possible, alors pour moi c’est jour de fête quand les Dunes m’emmènent décrocher les étoiles dans les montagnes.

Et ils comprennent tout quand pour leur dire merci, je leur montre mes étoiles à moi, celles que j’ai dans les yeux…

 

Aujourd’hui, ils sont 9 à s’occuper de ma petite personne. Il y a Emilie, Abdel, Cyril, Eric, Nicolas, Raphaël, Samuel, Frédéric et bien sûr mon parrain Alain, toujours dans les bons coups.

 

Le rendez-vous est fixé à 7h30 pour un départ à 8h15.

L’an passé, il y avait du brouillard et de la bruine, on ne voyait rien.

Cette année, c’est le grand beau temps, avec du grand beau soleil !

 

Pour le départ, c’est un gars de l’organisation qui nous ouvre la voie à vélo jusque dans la forêt. Impossible de se perdre, merci beaucoup Monsieur ! Et ça grimpe très vite sur des petits sentiers tout étroits. Les 8 premiers kilomètres se font tout en montée, presque sans répit. La longue chenille jaune serpente dans les sous-bois en chantant, j’adore ce spectacle. Ça n’a pas l’air facile, mais les Dunes aiment bien ce genre de terrain. Et moi, plus c’est raide, plus je suis installé en mode couché tranquille… 

 

Les premiers champions nous rattrapent après 1h30 de course sur un sentier d’altitude, plat et étroit, mais il est possible malgré tout de se mettre de côté pour les laisser passer.

Et après ce joli petit sentier, une courte mais très raide montée dans une pente herbue. 

Ils en bavent sur ce coup-là et moi, j’adore, j’en rigole !

 

Arrivés en haut, à peine le temps de souffler, d’admirer la superbe vue sur le Val d’Argent qui s’offre à nous et ça repart vers le premier ravitaillement. Je demande du soda (aujourd’hui c’est jour de fête) et je le bois dans ma petite tasse orange qui ne me quitte pas lorsque je sors avec les Dunes.

 

On repart dans la forêt pour arriver au sommet du Brézouard, à 1224m d’altitude. 

La vue est superbe, à 360° avec du paysage à perte de vue sur les montagnes. 

On repart vers le Haycot et ses prairies, ils chantent encore puis on plonge vers la vallée. 

Cette fois, c’est tout en descente, je suis penché vers l’avant et les Dunes sont très concentré(e)s. 

Encore deux ravitaillements et après 4h15 d’efforts, on rejoint Sainte Marie aux Mines et la ligne d’arrivée. On fait un bloc compact pour la franchir, il y a tellement de monde pour nous applaudir ! 

Et bien sûr, Maman est là pour nous prendre en photos, je reçois même une jolie médaille !

 

Pour le coup, je suis comme tout le monde : fatigué, content et affamé.

Ils vont prendre une douche et on va manger tous ensemble.

Cette journée de fête, je vais y penser longtemps encore, vivement la prochaine !

 

Merci les Dunes et à bientôt !

 

 

 

Réponse des cylindres du jour :

Non, Mathis, merci à toi, pour ton courage, pour ton enthousiasme, tes rires et ta bonne humeur…

C’est un plaisir de te faire plaisir, toi le petit bonhomme poète-guerrier, qui aime la vitesse, les secousses, les chansons, le vent, les arbres, le soleil…

Endors-toi ce soir avec toutes ces étoiles que nous sommes allés chercher rien que pour toi et reviens-nous très vite !

 

 

Photos