Voir les sourires et la joie des enfants, heureux d’avoir leur place au sein de tous les coureurs malgré leur handicap, de se dépasser sur de magnifiques épreuves de course à pied. Voilà l’unique but de l’association, notre façon de militer pour le "bien vivre ensemble" grâce à un formidable vecteur : la "joëlette".

Trail de Saint Cyr avec Boise

Écrit par Antenne Sud le . Publié dans Les Sudistes

TrailDeSaintCyr

Trail de Saint Cyr avec Boise

 

La banane, toujours la banane au visage :-)

Courir avec notre Ami Boïsé, c’est la garantie d’avoir à vos côtés un sourire permanent, un visage sans cesse éclairé par la joie de vivre et le bonheur. Alors même si les réjouissances du jour pouvaient à priori nous donner quelques inquiètudes puisque nous nous lancions sur une course toujours réputée délicate et technique, dont la difficulté était renforcée par un vent froid et pénétrant, la présence de notre illustre pilote ne pouvait que nous donner de l’allant! Et puis quel beau bonnet notre pilote avait mis ce jour là...

C’est donc une équipe joviale de neuf cylindres constituée de Christine, Isabelle (en très grande forme), Richard, Yann, Jean Louis, Jean Yves, Nicolas et notre « caganis » du jour Clément qui a pris le départ du Salamandre Trail de Saint Cyr sur Mer avec quelques minutes d’avance que notre bon Kamel et l’organisation nous ont sympathiquement accordées. Les quelques premiers hectomètres de bitumes avalés, en bord de mer, à vive allure, tout en faisant chauffer les cordes vocales histoire de mettre l’ambiance sur le parcours, nous avons attaqué rapidement une première difficulté constituée par une grosse montée en single coupant au couteau la végétation méditérranéenne. Et c’est parfaitement dans ces moments là que toute la solidarité sportive des Dunes se révèle car malgré l’étroitesse du passage et le pourcentage de la pente, chacun trouve son rôle et participe à l’effort pour que, vaille que vaille, la joëlette atteigne les sommets! Mais quel régal ensuite de pouvoir profiter, tout transpirant, d’un nouveau panorama idyllique surplombant la baie varoise. Quelques clichés pour immortaliser le moment et constater que ces péripéties n’ont pas enlevé son sourire à notre pilote, nous voici repartis à travers le maquis à grandes enjambées et en descente vers le seul ravito du parcours.

Notre ami Boïsé et tous les cylindres ayant sans trop tardé pris quelques réconforts, nous sommes repartis en direction de la Vigie que nous apercevions alors, tout là haut bien perchée... Et pour y accéder, c’est bien une nouvelle grosse difficulté qui nous attendait, faite de plusieurs « coups de cul » en montée nous amenant à plusieurs reprises à assurer de beaux portages de la joëlette pour passer les obstacles rocailleux. Mais là encore, la solidarité et les encouragements de notre pilote et des nombreux coureurs de ce trail nous ont amené au point culminant de ce beau trail, nous offrant un panorama tout simplement sublime. Il n’y avait à présent qu’à redescendre à travers une végétation dense, quelques rochers et surtout bon nombre de racines dont une aura eu l’occasion de nous offrir quelques émotions puisqu’arrétant nette notre progression et offrant à notre ami Boïsé un fugace moment de cascade remuante, lors duquel sa légendaire bonhomie et son sourire n’ont jamais failli!

À vive allure nous avons enfin rejoint le dernier kilomètre de cette très belle course qui traditionnellement nous amène vers l’arrivée en parcourant un sublime bord de mer, les pieds dans l’eau et dans l’écume. Comme à son habitude notre valeureux pilote a passé la ligne d’arrivée à pied, avec une volonté sans faille et une belle banane au visage, sous les applaudissements chaleureux du public et de l’équipe des Pompiers Varois qui cette année, en masse, avait décidé d’utiliser cette belle manifestation sportive pour afficher leur volonté de lutter contre le cancer. Un podium mérité pour notre pilote et quelques délicates attentions de Kamel et de l’organisation auront permis de boucler une matinée splendide sur ce beau trail varois.

A noter que nous avons eu également le plaisir de retrouver à l’arrivée toute la petite famille de Nicolas, le pitchoun Quentin en tête, venue gentillement nous apporter du réconfort et une chaleur humaine appréciable. Boïsé aura certainement discrétement passé à Quentin, qui sera notre prochain pilote sur la Trilogie d’Aubagne mi décembre, le témoin des Dunes, celui du bonheur de Vivre et de partager de beaux moments tous ensemble. 

Vive les Dunes d’Espoir.

 

voir l'album photos