Voir les sourires et la joie des enfants, heureux d’avoir leur place au sein de tous les coureurs malgré leur handicap, de se dépasser sur de magnifiques épreuves de course à pied. Voilà l’unique but de l’association, notre façon de militer pour le "bien vivre ensemble" grâce à un formidable vecteur : la "joëlette".

Trail de la Côte d'Opale 2017 - Week-End Ch'Ti

Écrit par Pascal K le . Publié dans La Ch'ti Team

WEEK-END DU TRAIL DE LA COTE D’OPALE 2017

Pour le rassemblement Dunes National, la Ch’Ti Team frappe fort avec 3 joélettes au départ, 31 kms de Trail et surtout six pilotes au départ.

C’est samedi autour de midi, que le point de rencontre a été fixé  à Boulogne sur Mer, près de la plage.

La Ch’Ti Team arrivée  première sur place sera ensuite rejointe, transport oblige, par les Équipes Dunes Alsace, Sud, Paris et Normandie…..çà fait du monde en Jaune  et certains de nos Pilotes sont un peu sur la réserve, juste le temps de faire connaissance.

Nos Pilotes justement : Anaïs nous vient du Sud, Marie et Enzo de Paris, Jules et Nassim pour lesquels c’est le premier  Week -end Dunes et Clément sont de purs ch’Tis.

C’est très vite le bonheur de se retrouver autour d’un déjeuner « auberge espagnole » partagé dans les locaux du Club de Char à Voile.

Pour l’après-midi, une activité Kayak de Mer était prévue à laquelle nous devons renoncer la mer, les vagues et le vent étant trop forts ; direction le plan B qui se trouve à quelques centaines de mètres, le Centre Marin Nausicaa.

Les jeunes ont ainsi toute la liberté  de découvrir le monde de la mer,   les poissons de toutes espèces, les phoques, les manchots et surtout  ce qui impressionne :  les requins qui se trouvent juste de l’autre côté de la vitre de l’aquarium.

Direction   ensuite le  Centre d’Hébergement à Ambleuteuse, où chacun prend possession de sa chambre avant d’aller piquer une tête dans la piscine ; c’est alors un moment de détente et de rigolades pour  nos pilotes.

Cette première journée se termine par le repas puis par une animation dansante et festive avant de regagner nos chambres parceque demain, çà rigole plus : on court !

Dimanche matin, c’est un levé très matinal puis embarquement en bus pour rejoindre le village-départ  de Wissant.

La météo a décidé de nous faire cette belle surprise en nous offrant  du ciel bleu, du soleil, un temps idéal pour la course.

Nous sommes  alors quasiment seuls sur la plage et c’est l’occasion de dérouler le super étendard Dunes d’Espoir (merci David)  qu’on s’amuse à faire flotter au dessus de nos têtes et qui ne passe pas inaperçu.

Ce sont Marie, Nassim et Clément qui seront au départ pour la première partie  des 31 kms du Trail.

La Ligne de départ est fixée sur la plage ; en accord avec l’organisation, nous sommes tout à l’arrière des quelques 4 000 coureurs pour ensuite traverser la haie d’honneur  qui s’est formée, sous les bravos, les encouragements, les gestes amicaux des coureurs et rejoindre l’avant pour lancer le départ. C’est émotionnellement très fort, certains d’entre nous ont les larmes aux yeux.

Nous voilà partis pour 5 kms de plage, en passant les bâches d’eau laissée par la mer, en faisant s’envoler les mouettes et  avec à l’horizon, en point de mire,  le site du Cap Blanc nez qu’il va nous falloir monter (éh oui !).

Le public y est très nombreux et là encore les gens du Nord savent faire en criant les prénoms de Marie, Nassim et Clément, en nous encourageant. On se croirait presque sur une étape du Tour de France.

C’est alors  toute la magie du site naturel du Blanc Nez qui opère : la mer, le ciel contrasté par   les nuages, les côtes anglaises qu’on distingue très nettement,  quelques arrêts photos sont indispensables.

Marie, Nassim et Clément en prennent plein les yeux sur les chemins difficiles et techniques que nous empruntons avec toute la volonté, le courage et la détermination de  la Force Jaune.

Au hasard d’un  village, nous retrouvons l’équipe  des accompagnateurs et le Ravito Nadette, ce qui nous permet de souffler un peu, reprendre des forces et permettre à  Annaïs, Jules et Enzo d’embarquer sur les joélettes.

Nous voilà repartis, pour des montées, des descentes, tout un paysage de carte postale des Hauts de France et de la Côte d’Opale, des passages boisés et toujours un public    chaleureux qui encourage et scande les prénoms d’Anaïs, Jules et Enzo.

Dernière petite difficulté : le passage de plusieurs barrières, histoire de faire travailler nos bras quoique nous sommes aidés par d’autre Traileurs,   puis les dunes de sable  qui mettent à rude épreuve nos mollets.

C’est la descente maintenant vers la digue de Wissant,   le long de la plage où le public là encore est présent et applaudit à tout rompre puis remontée vers le village et la ligne d’arrivée en passant à travers la foule.

Là encore c’est beaucoup d’émotion, de ces moments forts qui comptent :  Anaïs, Marie, Enzo, Jules, Nassim et Clément reçoivent la médaille souvenir Trail de la Côte d’Opale 2017.

Les coureurs  Dunes sont satisfaits : on l’a fait ! Ensemble !  en équipe !   les yeux des Pilotes brillent de toutes ces émotions fortes ; ce sont les embrassades pour nous dire aussi qu’on fait quelque chose de fort, de simple et  de beau, une certaine idée du bonheur.

Nous partageons alors le pique nique de fin de course avant que les amis de Paris, du Sud, de Normandie et d’Alsace prennent  la route pour  du retour.

Beaucoup de mercis pour tous ceux qui ont contribué à faire que ce week end soit une réussite totale, à l’organisation TCO don le succès n’est plus à démontrer.

Anaïs, Marie, Enzo, Jules, Nassim et Clément ont  des souvenirs plein la tête, des visions de paysages, de mer, de Dunes de sable  et toute la chaleur de  la famille Dunes.

les photos sont juste ICI.