Voir les sourires et la joie des enfants, heureux d’avoir leur place au sein de tous les coureurs malgré leur handicap, de se dépasser sur de magnifiques épreuves de course à pied. Voilà l’unique but de l’association, notre façon de militer pour le "bien vivre ensemble" grâce à un formidable vecteur : la "joëlette".

Vertrail

Écrit par Pascal le . Publié dans Les Parisiens

Vertrail

Dunes fluorescentes

Les élèves et professeurs du lycée Marie Curie de Versailles accueillent sur leur vertrail trois jeunes pilotes de joëlette : Camille inscrite à sa première course en remplaçante de dernière minute (Merci Isabelle !), Jérémy, et Oscar.

Nos jeunes intègrent dans leurs équipes le pousseur-tireur débutant Mathieu, quelques duneurs d'espoir et pompiers expérimentés.

Les lycées accueillants nous offrent d’abord le soleil versaillais pour nous échauffer avant le départ, puis nous conduisent au crépuscule des bois de Porchefontaine.

Ils lâchent ensuite les joëlettes oranges et jaunes dans l'obscure clarté qui tombe des frontales.

La guirlande de lumières scintillantes se déploie dans la forêt puis serpente dans les lacets sinueux.

Les lycéens rétroréfléchissants nous guident efficacement sur leurs terrains de jeux et acclament avec enthousiasme Jérémy, Camille et Oscar.

Ils invitent à leur soirée la lune ronde qui illumine la lisière lascive de la forêt et la ville, allongée sous les collines.

Boue, boue, boue chante la joëlette joviale, incitant certaines duneuses à profiter des vertus réputées de la gadoue versaillaise pour s’offrir de boueux bains de jouvence.

Espiègles, les lycéens déposent des pièges dans la nuit, des chouches chèches, dont l’annonce par la tête de joëlette fait éclater le rire de Jérémy.

Nous devinons des dénivelés discrets, dévalons des descentes indécentes, tout schuss sur ces charmants chemins jonchés de chouches chèches.

Coachés par notre cheftaine, fine fée rénovant la frontale en ventrale, nous testons la technique originale de la récupération dans les côtes.

Armelle, l’abeille fluorescente, Magali parée de sang, de sueur, et de larmes de boue, Annick au beau bonnet bleu rassemblent les deux joyeuses joelettes jaunes qui se rejoignent pour jouer ensemble jusqu’au gymnase où les accueillent les applaudissements de leurs supporters.

Généreux, les lycéens offrent à nos trois champions un podium mérité et d’innombrables cadeaux.

Merci à Camille, Jérémy, Oscar , nos brillants pilotes, à leurs parents, frères et sœurs, nos premiers supporters.

Merci aux lycéens et professeurs du lycée Marie Curie, organisateurs de ce superbe vertrail

Voir les photos.