FestiTrail 2023

Festitrail d'Autrans-Méaudre avec Lilou notre pilote du jour

Samedi 2 décembre 2023.

9h une partie des cylindres arrivent à Méaudre, charmant petit village du Vercors. 

Il a neigé toute la nuit, il neige encore et il fait froid. Nous allons directement rejoindre Lilou la pilote et les autres cylindres qui composent la team du jour composée de 10 cylindres. 

A peine le temps de préparer la joëlette et de faire connaissance qu'il faut déjà prendre le départ !!! Les conditions de course sont hivernales, comme une sensation d'être en expédition polaire. Certains cylindres se prennent même pour des chiens de traineau et émettent parfois des hurlements. Tout le monde est bien habillé pour affronter la neige, le froid et le vent de nord. A peine quelques mètres pour prendre ses repères et nous voilà sur des sentiers recouverts de 30-40 cm de poudreuse par endroit... Sur le plat et les premières descentes on gère, puis arrive la première côte. Étroite, glissante et très humide puisque un ruisseau s'est formé en plein au milieu. Les alternatives sont assez minces, soit on reste dans l'axe du sentier et on se retrouve avec les pieds trempés dès le deuxième km, soit on passe sur les bords du chemin mais on s'enfonce dans 30 cm de neige, ce qui rend la progression difficile. Au bout de quelques secondes, on se rend compte que les cylindres latéraux n'apportent aucune plus value car pour tenir debout ils ne peuvent pousser la joëlette, de plus évoluer avec de la neige jusqu'aux genoux est très fatiguant. Très rapidement la stratégie se met en place, seul les cylindres dans l'axe du sentier pourront avancer correctement. Alors souvent la joëlette sera propulsée par 3 cylindres dans l'axe (1 à l'arrière et 2 à l'avant). Sur certains passages un peu plus larges, on arrive à ajouter un quatrième cylindre. La première grosse montée annonce la couleur.. tout est blanc dehors mais on est déjà dans le rouge !!! Lilou est contente, on discute, on chante, on rit, mais elle a froid aux pieds. On fait une pause pour installer une couverture de survie sur ces jambes. On a fait seulement 3 km. On en profite pour faire une photo de groupe. Puis on repart, ça monte encore, ça devient encore plus étroit et il y a de plus en plus de neige... 

Et voilà que les premiers coureurs nous rejoignent, on leur fait de la place à gauche et on essaie de continuer notre progression, on se relaie assez souvent car la progression dans la neige est difficile, on doit parfois mettre les mains au sol pour se stabiliser et ne pas tomber. Puis arrivent les premières belles descentes glissantes,  puisque déjà un certain nombre de coureurs sont passés et ont tassé la neige. Heureusement les freins fonctionnent et les cylindres expérimentés gèrent nikel !

On enchaine les montées et descentes et on alterne avec des chemins enneigés , humides et parfois même inondés... On a tous les pieds trempés, les barbes commencent à geler et on commence à se dire qu'au ravito on prendra le temps de trouver une salle chauffée pour que Lilou puisse marcher un peu avant de repartir. Et que vu notre vitesse de progression on finirait par la route pour rejoindre l'arrivée à Méaudre. Mais on attaque la descente sur Autrans, puis on sort de la forêt pour traverser une section dégagée ouverte, plus lumineuse mais complètement exposée au vent du nord. La neige fouette le côté gauche de nos visages il fait très froid, Lilou ne parle plus. On commence à se demander si c'est une bonne idée de continuer après le ravito car il fait vraiment très froid et  la neige ralentit fortement notre progression. Au km 12, nous arrivons au ravito, le public présent nous encourage et nous applaudit.. on chante pour Lilou, on mange un peu, on boit.. puis on décide de se mettre à l'abri dans le foyer de ski nordique d'Autrans.  

Une fois au chaud, la décision collective de ne pas continuer est prise, tout le Monde en a assez pour aujourd'hui. Lilou est heureuse mais elle a froid. Alors Lilou et une partie de l'équipe reste au chaud dans le foyer, pendant que les autres filent par la route pour boucler la boucle et récupérer les voitures a Méaudre. Une heure après on se glisse dans nos vêtements chauds et secs pour enfin se retrouver autour d'une boisson (chaude ou froide selon les préférences) et un petit casse croute partagé dans la salle communale de Méaudre. On se refait la course, on regarde les photos, on chante pour Lilou, tout le monde est heureux d'avoir vécu cette expérience ensemble... Et beaucoup on envie de manger une bonne raclette !!!!

Vive les Dunes d'Espoir. 

Sébastien, cylindre débutant.

 

Voir l'album photos.

Rejoindre les Dunes...

Rejoindre les Dunes d'espoir

Envie de nous rejoindre dans l'aventure ?? Vous pouvez nous contacter pour courir ou être sur la joëlette

Commenter !

Que vous soyez Pilotes, Cylindres...N'hésitez pas à témoigner, commenter !

  • Vous pouvez commenter en vous identifiant,
  • Vous pouvez commenter en tant qu'invité, cliquer sur l'image pour plus d'info.

Et nos partenaires

Mairie de Clayes Sous Bois Read More
Société Stago Read More
Mairie de Meudon Read More
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5