La Boucle Gardannaise 2023

La Gardannaise avec Aurore et Quentin comme pilotes ! 

Aurore raconte sa joie du dimanche 15 janvier à Gardanne

On vient me chercher, m’accueille dans la voiture avec le tutoiement de la complicité immédiate !

Sur le lieu du départ, joie de se retrouver y compris entre personnes qui ne se sont jamais rencontrées.
Puis préparatifs, on m’installe dans le plaisir que  l’on va m’offrir... et hop !  Démarrage dans l’enthousiasme des chansons de l’unité que forment les bénévoles, transport dans le vent des sensations, au cœurs des odeurs, des différences de température entre les endroits au soleil et ceux à l’ombre, de la diversité des sols sous moi !
Ça monte, ça descend, il y a des bosses... youpi, youpi !!!
...
Puis, retour dans la convivialité, on boit, on mange, puis se dit : à bientôt !

Ce fut à Gardanne génial comme dans chaque lieu, mais j’ai découvert un itinéraire que je n’aurais jamais connu sans les Dunes de l’Espoir, chemins appartenant à la commune dans laquelle je me sens bien.


Aurore.

Voir l'album photos.

La Fuvelaine - 8 janvier 2023

Paul et Damien réveillent 2023

C'est sur La Fuvelaine que nos pilotes Paul et Damien ont réveillé l'année 2023, aux côtés de la team Dunes d'Espoir Sud.

On aurait pu croire que le soleil serait de la partie avec un vrai hiver qui n’arrive jamais. Mais non ! Il fallait créer une diversion du moment.

Tout comme le parcours pas très difficile mais avec ces intervalles de difficultés, faisant croire par moments que la joëlette soulevait véritablement tout le monde tellement les descentes étaient glissantes et les montées dérapantes.

Mais très vite on se souvenait que c’est bel et bien les bras, les jambes et l’esprit d’équipe qui menaient la barque sur les sentiers. Parfois le petit « huuuuuu » de Damien nous rappelait qu’on était là pour faire vibrer nos pilotes. Alors les gars fissa envoyaient les filles dans les roses, euh non pardon dans les épines, tellement ça allait vite. Le cahier des charges de cette première de l’année mentionnait un peu de piment sans préciser quoi ! Il fallait un peu de sang pour donner du piquant à cette aventure ; on répondait au cahier des charges. 

Un autre marché avait été conclu sans l’approbation de la majorité naïve : celle du plouf. A chacune des flaques d’eau boueuse rencontrées, c’était le carnaval de la trempette. La légende dit que certains en sont accros, junkies, dépendants.

Puis parce que peu importe chacun, l’objectif était de toujours garder la roue sur le milieu du sentier. La pression montait. Le front gouttait. Ouf un ravito pour décompresser. Enfin presque, le chocolat entre les dents, voilà que les joëlettes repartaient sur les sentiers parfois même sans personne au volant. Tout ça allait si vite. Mais on en redemandait. On fatiguait mais ça repartait de plus belle avec un duel de joëlettes. 

On attaquait la dernière descente. Ah pardon il y avait encore une montée. Comme d’habitude le bénévole de fin de course, toujours fidèle au poste qui t’annonçait que "maintenant c’est plat" alors que non. Il faudra mettre dans le Guinness des records que le bénévole de la fin est et restera toujours le mytho du siècle.

On est reparti dans un challenge de l’espoir dans la joie, la bonne humeur et le partage.

Belle année sportive sur les dunes de l’espoir !

Sonia

Voir l'album photos.

 

Corrida du Vieux-Port Marseille - 18 décembre

Un bon départ en Fête juste avant Noël, avec Yvana, Célia et Marie

 Après un réveil (trop) matinal, nous sommes partis à 5 récupérer nos belles armures pour affronter les 6 kilomètres de la Corrida de Noël : des costumes éclatants de sardines. 

Petit à petit les coureurs sont arrivés et ont pu commencer à s'équiper. Nous voilà avec une armée de sardines toutes prêtes à porter Yvana, Célia et Marie jusqu'à la ligne d'arrivée. 

Après avoir récupéré Yvana de justesse sur la ligne de départ, les trois joëlettes partent, motivées par tous les bruits de la foule qui les acclame. Nous sommes vites rattrapés par Mario, Luigi, le père Noël et autres costumes extravagants, et certains proposent même de l'aide aux joëlettes. Le stress d'Yvana a alors disparu pour faire place à de la joie après quelques mètres de course. Finalement les trois pilotes sont arrivées pleines de joie, et tous les coureurs ont alors pu profiter d'un nombre de câlins incommensurables !!!

Des déguisements tous plus beaux et originaux les uns que les autres, et une coupe lancée dans le public par Célia à l'image des rockstars en plein concert !!! Tout ça pour donner à cette course un esprit très festif et amusant pour les trois athlètes, parfait pour entamer cette période de fête ! 

Maxime

 

Voir l'album photos.

La Montée de Sainte-Anne, Lambesc 2022

Un dimanche pas comme les autres avec les Dunes d'Espoir !

C'était une 1ère course en tant que pilote pour Robin.

Neuf visages aux sourires chaleureux et bienveillants nous ont accueilli ce dimanche matin. Notre envie de faire ce 15 kms de la Sainte Anne était intacte malgré un ciel nuageux.

Franck, Claude, Doris, Eric, Serge, Natalia, Marion, Isabelle et Fabrice étaient là, prêts pour nous accompagner dans cette incroyable aventure sportive.

Une belle montée (de jolis lacets à regarder certes mais aussi un pourcentage de pente bien costaud !), toute en énergie, ponctuée de « Et un et deux, et Dune d’espoir ! » pour donner du courage et de l’énergie à tout le monde. L’effet de groupe des Dunes est porteur et pousse au dépassement de soi dans l’effort. Les cylindres sont des sportifs aguerris et leur générosité de cœur et leur humanité est à la hauteur de l’exploit qu’ils accomplissent lorsqu’ils tirent, poussent la joëlette ou se soutiennent entre eux quand la pente est raide. C’est impressionnant à voir. Leur humilité est touchante.

Robin a particulièrement aimé la descente parce que « ça va vite et ça saute plus que le ski fauteuil !!! ». La bonne humeur était au rendez vous et certains n’ont pas résisté à l’envie irrépressible de rouler/sauter dans les flaques d’eau ! Je ne citerai personne….. 😉

Robin a franchi la ligne d’arrivée debout et son sourire a illuminé son visage quand il a entendu les applaudissements. Ce fut un moment très émouvant pour moi sa maman. Cela représente tellement de choses dans l’histoire de vie de Robin.

Merci les Dunes d’Espoir de permettre à des personnes qui ne le peuvent pas de ressentir la vitesse, d’accéder à des lieux et des paysages magnifiques, de partager des moments inoubliables, de permettre aux familles de vivre des moments forts de sport ensemble.

Robin est très content d’avoir reçu une coupe et il est partant pour renouveler l’aventure l’année prochaine !

Merci à Serge pour son soutien les derniers kilomètres

N’oublions pas Kelly et Françoise qui ont couru avec nous pour l’arrivée

Une pensée particulière pour Linda qui a organisé la course « test » avant ce trail de Lambesc et pour tous ceux qui nous ont accompagné ce jour-là.

Belle continuation à vous tous et encore un immense merci !

Nadège , maman de Robin

Voir les vidéos

Trail des collines de Giono 2022 à Manosque

Les Collines de Giono avec Thibault

Giono... la boucle est bouclée, depuis notre reprise des week-ends Dunes en off l'an dernier.

Beaucoup de courses se sont déroulées depuis. Quel chemin parcouru encore !!!! Et tant de sourires retrouvés. 

Ce fut le cas de Thibault aujourd hui sur les hauteurs de Manosque, terrain fertile à l'écriture de Giono... et même si la communication est très limitée avec Thibault on peut parier ! Sa maman nous a confirmé à l'arrivée qu' il a profité autant que nous de ce grand bol d'air si riche en couleurs, luminosité et odeurs.

Un grand bonheur encore de l'avoir retrouvé, d'avoir accueilli une nouvelle recrue, et d'avoir dépanné en pleine nature nos amis d'Handicap Evasion avec une chambre à air lineaire. Les Dunes ne manquent pas d'air !!!!

Pierre Maestracci

 

A LIRE : LES IMPRESSIONS DE ROMUALD DANS CETTE COURSE (Joëlette d'Handicap Evasion)

Il y a des moments dans la vie qui sonnent comme des signes.

Il y a quelques mois, Benoit m'avait parlé de Joëlette et je ne connaissais pas vraiment le principe. Il m'a expliqué avec toute sa passion et son altruisme, le bien que ça fait de courir pour les autres, et la chance qu'on avait de pouvoir courir quand on veut et comme on veut, et que c'était pas le cas de tous... J'ai toujours tourné autour du monde associatif mais j'ai jamais vraiment eu l'occasion d'avoir un rapport direct et concret pour partager un moment de vie avec des personnes handicapées. Ce dimanche 27 novembre était donc ma 1ère expérience de Joëlette, et j'ai envie de dire une 1ère marquée au fer rouge 🤣

Tout d'abord une équipe fantastique, pleine de joie et de déconnade. Une vraie aventure humaine marquée de péripéties puisqu'on a commencé avec un bras en moins au montage de la Joëlette... et là, les pas de bras pas de chocolat on fusé 🤣 ça a continué avec une goupille introuvable et par la force des choses un départ retardé de 10 bonnes minutes... mais qu'à cela ne tienne nous voilà partis bille en-tête pour faire vivre à Joël la plus belle remontada de l'histoire de la Joëlette 🤣 

Au bout de 2km me voilà déjà dans le rouge avec le cardio à 180, et là je me dis je suis tombé sur des fous furieux qui vont me faire exploser dans moins d'1km... j'essaye de trouver ma place, de retrouver du souffle. Marc et Jean-Louis donnent de leur expérience pour expliquer aux 2 nouveaux (Ronan et moi) comment aider au mieux et on essaye d'envoyer les mains un peu partout pour faire de notre mieux.

La 1ère grosse montée est passée mais on sent bien qu'on est parti très fort, du coup petit arrêt déshabillage car on est tous en nage. On enchaîne sur la 1ère descente et là j'aurais jamais imaginé qu'on puisse descendre aussi vite avec une Joëlette ! Sous les quelques cris de Joël (peur/joie je sais pas trop) Marc et Jean-Louis envoient une descente de malade au milieu des autres coureurs et coureuses qui nous doublent ! C'est là où je comprends qu'en fait on est dans une course ! Joëlette ou pas, c'est aussi un esprit de course et j'ai trouvé ça génial car je me dis qu'on fait vivre à Joël un moment de compétition ! C'est pas une rando ! On se sent vivant aussi quand on double, quand on se donne à fond et j'ai adoré ça !

Bref on continue notre périple mais mes yeux avaient déjà changé. Je voyais une équipe prête à tout pour rattraper l'autre Joëlette, et Joël en train de vivre le truc à fond ! Parfois on s'encourageait, parfois on demandait à Joël de nous encourager ! Chaque coureur qui passe a un mot d'encouragement, parfois même nous pousse. C'était beau cette solidarité !

Après 7km, on arrive enfin à une partie en faux plat descendant, et Jean-Louis nous dit de lâcher les freins. On sent qu'on a pris un super rythme et là on saute sur un rocher ! J'entends un pschitt... je regarde la roue et je vois qu'elle est en train de se dégonfler ! Je lance un "les gars on a crevé" ! Petit moment de stupeur mais encore une fois je les vois tous réagir tranquille. Pas de problème, on appelle, on doit pas être loin du ravito ... enfin bref pas de problème que des solutions... on porte la Joëlette sur 800m, on arrive au ravito où on retrouve l'autre Joëlette. Ils ont tout pour réparer (à ce moment là je l'ai pas dit, mais on aurait dit l'équipe de la Jamaïque dans Rasta Rockett qui porte leur bobsleig devant les suisses🤣🤣) Ils sont assez surpris de nous voir déjà là et ils réparent notre roue.

Les 8km suivant étaient beaucoup plus tranquille car notre but était atteint. On avait rattrapé l'autre Joëlette et on allait pouvoir finir ensemble. Arrivent les derniers km où il a fallu que Jean-Louis soit obligé d'aller stopper Ronan et Benoit qui avaient du mal avec le mot stop🤣 Ce que j'ai aimé à ce moment là c'est quand Jean-Louis a dit, "il reste 2km et maintenant on profite".

Il avait tellement raison ! Vivre ce moment, cette arrivée, cette volonté, cette force a été pour moi une révélation. Voir les yeux de Joël, ses cris dans les descentes, voir Marc toujours en train de pousser, tirer sans jamais rien dire (une force de la nature que j'ai pas osé pousser pour prendre sa place, mais c'est partie remise...).

Merci, merci à tous pour ce moment ! Merci Benoit tu es aussi un monstre de gentillesse et de courage car toi aussi tu lâches jamais rien ! Même front à terre tu lâches pas les bras de la Joëlette ! Merci Audrey pour ta joie communicative et surtout, merci Joel, car au fond ce qui nous réunit c'est toi, à qui on veut faire vivre des expériences de notre passion du trail. ❤😘

Romuald

Voir l'album photos.

A la rencontre des élèves de 5è du collège de Fuveau

La chouette classe de 5è du collège de Fuveau

C'est avec grand plaisir que nous sommes allés à la rencontre des élèves du collège de Fuveau ce mercredi matin 23 novembre.

Tous en choeur et de gaieté de coeur, nous sommes allés, Linda, Franck, Philippe, les 2 Oliviers de Fuveau, Paul et moi, leur faire découvrir la Joëlette ! 

Un moment très agréable passé en leur compagnie !

Au programme :

  • une petite présentation de l'association des Dunes d'Espoir, tant dans sa dimension de partage et de vivre ensemble, et de l'activité Joëlette dans sa dimension sport et voyage
  • le visionnage d'un film en Corse avec les Dunes, un moment chargé en émotions
  • un temps de discussion où ces jeunes se sont montrés très intéressés et pertinents dans les questions qu'ils nous ont posées
  • et enfin, place à l'action dans la cour de récréation (montage des Joëlettes, et footing ensemble avec l'engin dans la joie et la bonne humeur)

J'ai profité de quelques petits tours de cour vraiment sympas avec eux ! Ils ont mené la Joëlette tous seuls comme des chefs, avec beaucoup d'attention et de bienveillance, tout en se prêtant au jeu avec plaisir apparemment ! J'ai été d'ailleurs saisie par le naturel avec lequel ils ont d'entrée de jeu super bien communiqué ensemble pour mener la Joëlette du mieux possible !

Chic moment !

Merci à Lisa Fauret de nous avoir reçu, merci aux Dunes pour cette expérience intéressante !

A renouveler avec plaisir !

Annie

Voir l'album photos.

Rejoindre les Dunes...

Rejoindre les Dunes d'espoir

Envie de nous rejoindre dans l'aventure ?? Vous pouvez nous contacter pour courir ou être sur la joëlette

Commenter !

Que vous soyez Pilotes, Cylindres...N'hésitez pas à témoigner, commenter !

  • Vous pouvez commenter en vous identifiant,
  • Vous pouvez commenter en tant qu'invité, cliquer sur l'image pour plus d'info.

Et nos partenaires

Société Alten Read More
Fondation Air France Read More
Société Décathlon Read More
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5